MyFO AIRBUS Marignane

FIN DU DÉVELOPPEMENT DU NH-90 SEA LION PAR AIRBUS HELICOPTERS ET LE MARINEFLIEGER.

Les premières machines sont attendues en service d’ici quelques semaines, avant Noël. Le constructeur Airbus Helicopters et son client le Bundeswehr, le ministère allemand de la défense, viennent d’annoncer en avoir enfin fini avec la définition de l’hélicoptère multi-rôle NH-90 Sea Lion. Ce dernier sera au final bien plus polyvalent que les NH-90NFH en service en France ou en Italie. Il s’agit tout de même de l’aboutissement d’un chantier de deux ans et demi.

L’Australie a lancé un processus pour remplacer ses hélicoptères d’attaque Tigre

En 2015, un rapport annuel publié par le ministère australien de la Défense s’était montré extrémement sévère à l’égard des 22 hélicoptères Tigre ARH [Armed Reconnaissance Helicopters] commandés en 2001 par Canberra auprès d’Eurocopter [devenu, depuis, Airbus Helicopters, ndlr]. Le document reprochait le faible taux de disponibilité de ces appareils ainsi que le coût, jugé trop élevé, de leur maintien en condition opérationnelle [MCO].

Airbus et la RATP s'associent dans la mobilité aérienne urbaine

La mobilité aérienne urbaine (UAM) a décidemment le vent en poupe, au point de déborder largement des frontières de l'aviation. Airbus vient ainsi de signer un partenariat avec le groupe RATP lors de la deuxième édition du sommet Tech for Good, mercredi 15 mai 2019 à Paris. Il doit lancer des études de faisabilité sur la mise en place de services d'UAM en Île-de-France, avec l'intégration de véhicules aériens dans le réseau de transport urbain local. Preuve de l'importance symbolique de ce sujet, ce sont Catherine Guillouard (PDG du groupe RATP) et Guillaume Faury (président exécutif d'Airbus) qui ont signé cet accord en personne.

Barkhane : Les hélicoptères Puma de l’ALAT vont quitter définitivement le Sahel

Avec son canon de 20mm en sabord, le Puma « Pirate » a eu maintes fois l’occasion d’apporter un appui appréciable aux unités « au contact » avec des groupes armés terroristes [GAT] au Mali, comme ce fut par exemple le cas lors des combats livrés en mars 2013 contre l’ex-Mujao [Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique l’Ouest] dans le secteur d’Imenas, à l’est de Gao.

La légion d'honneur pour deux salariés d'Airbus Marignane

Deux managers d’Airbus ont été nommés chevaliers de la Légion d’honneur dans le cadre d’une promotion spéciale, dite « Promotion du Travail ». Elle s’adresse aux personnes d’origine modeste, engagées très jeunes dans la vie active et qui, au prix de courage et de volonté, ont accédé à d’importantes responsabilités. Les candidatures ont été étudiées par le secrétariat du gouvernement (SGG), qui dépend du Premier ministre, avant d’être transmises à la Grande Chancellerie, puis aux services de la Présidence pour décision. La légion d'honneur est remise au nom du Président de la République.

Programme FARA de l’US Army : Airbus Helicopters recalé

L’US Army a donc rendue publique une liste de cinq finalistes pour son programme FARA (Future Attack Reconnaissance Aircraft). On y trouve les noms de Bell, Boeing, Karem Aircraft, AVX et Sikorsky. Sur les huit propositions reçues par le Pentagone, trois ont donc été rejetées, dont celle d’Airbus Helicopters. C’est un peu comme si le numéro 1 français avait été éliminé au premier tour du tournoi de tennis de Flushing Meadow. Personne n’aurait imaginé qu’il puisse gagner, mais tout le monde aurait apprécié qu’il arrive au moins en quart de finale…

Airbus Helicopters livre le premier H215 chinois

Le State Grid General Aviation Company, déjà opérateur d'une quinzaine d'appareils Airbus Helicopters (H125, H120 et H225) au profit des réseaux électriques dont il a la charge, vient de recevoir un H215, le premier à opérer en Chine.

Pour le commandant de l’ALAT, l’hélicoptère Gazelle est « irremplaçable »

Le programme HIL [Hélicoptère Interarmées Léger, basé sur le H160 d’Airbus Helicopters] ayant été retardé, l’Aviation légère de l’armée de Terre [ALAT] devra faire voler ses Gazelle au moins jusqu’en 2030. Voire 2035, a indiqué son commandant [COMALAT], le général Michel Grintchenko, dans les colonnes du magazine spécialisé Air Fan. Cela étant, ce n’est nullement une surprise…