New ways of working : démarrage difficile...

New ways of working : démarrage difficile...

Rédigé le 15/04/2021

Un commentaire ou une question ? cliquez ici

Après 6 mois, la mise en place de la nouvelle organisation s’avère difficile.
Lors de la consultation du CSE-C, FO s’était abstenu. Le constat que nous faisons aujourd’hui est le reflet des craintes que nous avions soulevées sur le plan organisationnel et sur l’accompagnement social.

En fin d’année 2020, nous avons posé la question, s’il était judicieux de lancer toutes les squads afin de réussir leur bon démarrage

Malgré que cette voie ait été privilégiée, l’adéquation charges/effectifs réalisée en début d’année, démontre que les résultats attendus ne sont pour le moment pas à la hauteur de ceux espérés par la Direction.
Au regard des objectifs fixés, les effectifs ne sont pas en phase avec les 250 squads (environ)

Par ailleurs, une des préconisations soumises lors de leurs mises en place, était plusieurs salariés dans une squad, et non un salarié dans plusieurs squads.

Hors, à ce jour, il s’avère que cette orientation n’a pas été respectée. De ce fait, de nombreux salariés travaillent dans plusieurs squads, générant des sources de stress, voire une certaine réticence à rentrer dans une squad.

De plus, la population des «squads leaders» est la plus en difficulté. Pourront-ils atteindre leurs objectifs ?

  • Leur rôle est-il bien défini ?
  • La structure des squads est-elle optimum ?
  • Les ressources en effectifs sont-elles adaptées comme dans certaines entités, par exemple la « Safety » , « le service Rad/Nav », ect … ?

De même, les Head Of sont débordés, ils doivent gérer les parts variables, la politique salariale, les entretiens individuels, la gestion des temps, le développement des salariés …

La seule solution pour eux de tenir tous ces engagements est d’utiliser les anciens « Team Leaders ». Eux aussi, ont-ils les moyens nécessaires pour répondre aux objectifs ambitieux de la direction ?

D’autre part, les nouveaux outils informatiques n’ont pas été déployés de façon homogène, ils sont pénalisants, complexes à utiliser et leurs performances ne permettent pas de dégager du temps pour les salariés.

Notre crainte, est  qu’il ne faudrait pas que cette nouvelle réorganisation en News Ways of Working  soit le centre de Risques Psycho-Sociaux.

En effet de nombreux salariés ressentent un mal être, ils se cherchent dans cette nouvelle organisation. Ils pourraient se retrouver en difficulté alors que c’est avec eux que cette réorganisation sera une réussite.

Enfin, nous ne sommes pas convaincus par les moyens qui seront déployés par le management et les HRBP afin d’assurer le suivi des évolutions individuelles ainsi que les garanties collectives des salariés qu’ils soient techniciens ou ingénieurs

Nous avons pu nous entretenir avec le responsable d’ET Core France, Il a été très attentif sur l’ensemble des points évoqués et il les partage pour la plupart.

Nous avons programmé une nouvelle rencontre dans les prochains jours, ceci afin de discuter sur de nouvelles directives et actions correctives.

Nous attendons donc des réponses claires et concrètes sur ces sujets importants.

Nous ne manquerons pas de vous tenir informés.